Bloc Québécois

Journée mondiale de l’environnement : L’indépendance énergétique du Québec, une priorité pour le Bloc Québécois

05 juin 2015

Voici la déclaration du chef du Bloc Québécois à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement :

 

La Journée mondiale de l’environnement est l’occasion de faire le point sur les progrès que le monde a fait quant aux défis colossaux liés à l’environnement. Pour le Bloc Québécois, l’objectif est clair : il faut diminuer, voire mettre un terme, à notre dépendance au pétrole.

Le pétrole est une ressource polluante, non-renouvelable et qui, inévitablement, verra son prix poussé à la hausse. Le Québec a tout à gagner à en réduire davantage sa consommation. Nous disposons de tous les atouts nécessaires pour prendre une longueur d’avance et devenir un leader mondial en matière d’efficacité énergétique, d’électrification des transports et de développement durable.

À Ottawa, notre avenir à tous est fortement influencé par les intérêts de l’industrie pétrolière albertaine qui, aux yeux des conservateurs, des libéraux et des néodémocrates, est le moteur de l’économie canadienne.

Les fédéraux veulent des gains à court terme et offrent aux pétrolières des cadeaux de milliards de dollars en diminution d’impôt qui, avec la bénédiction d’Ottawa, agissent avec un minimum de responsabilités environnementales. C’est une approche contraire aux visées du Québec qui mise sur le développement durable.

Complètement à l’opposé des orientations fédérales, le Bloc Québécois s’est donné l’objectif ambitieux d’aider le Québec à réduire de moitié la part du pétrole dans le bilan énergétique du Québec.  

La dépendance au pétrole ne nous mènera nulle part. Nous avons encore besoin du pétrole, hélas!, mais pour devenir un chef de file de l’économie du 21e siècle, il faut modifier notre rapport avec l’énergie dès maintenant. Il faut agir concrètement, innover et miser sur les créneaux d’avenir. C’est pourquoi le Bloc Québécois s’est doté d’un plan ambitieux pour permettre au Québec de se libérer de sa dépendance au pétrole. L’avenir passe par notre indépendance énergétique! Le meilleur avenir, c’est un Québec indépendant… du pétrole!