Bloc Québécois

Le Bloc Québécois veut contribuer à faire du Québec un véritable fer de lance de l’industrie des transports écoénergétiques

21 septembre 2015

Longueuil, le 21 septembre 2015 – Le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, a annoncé un plan en trois volets qui permettra de favoriser l’implantation à grande échelle de la voiture électrique au Québec et de devenir un leader nord-américain de l’industrie des transports électriques.

« À Longueuil et ailleurs au Québec, il existe une filière industrielle de composantes en électrification des transports. Encourager cette industrie permettra à notre économie de se libérer des milliards de dollars actuellement consacrés à l’importation de pétrole. En substituant l’électricité propre produite chez nous au pétrole importé, c’est tout le Québec qui va s’enrichir », a déclaré M. Duceppe au moment d’annoncer son plan.

Le Bloc Québécois propose des mesures clés pour intensifier les efforts de recherche et développement dans le domaine de l’électrification des transports. Parmi celles-ci, le Bloc Québécois réclame que soit élargi l’accès au Fonds d’innovation pour le secteur de l’automobile afin que les PME innovantes du secteur de l’électrification des transports puissent aussi être admissibles.

Le Bloc Québécois veut aussi que soit encouragé l’achat de véhicules électriques et la constitution d’un réseau complet de bornes de rechargement. Pour ce faire, le Bloc propose, entre autres mesures, que le gouvernement fédéral ramène le programme de soutien à l’achat de véhicules électriques en offrant un rabais de 5 000 dollars à l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Rappelons que le gouvernement fédéral est l’un de seuls à n’avoir pas mis en place de politique pour favoriser l’achat de véhicules électriques. En conjuguant ce rabais à celui de 8 000 dollars déjà offert par Québec, l’achat d’une voiture électrique sera très avantageux par rapport à une voiture à essence.

« Avec une auto électrique, les Québécois vont pouvoir économiser des milliers de dollars chaque année. Et nous ne serons plus à la merci des pétrolières à la pompe. Notre avenir économique ne se trouve assurément pas dans les sables bitumineux, mais plutôt dans les énergies propres, et le Québec a tout ce qu’il faut pour devenir un chef de file du transport électrique en Amérique du Nord », a conclu le chef du Bloc Québécois.

 

Pour plus de détails sur la position du Bloc Québécois