Bloc Québécois

Le Bloc Québécois veut réduire le coût des médicaments de 3 milliards de dollars par année

30 septembre 2015

 

Montréal, le 30 septembre 2015 – Le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, a annoncé que son parti fera en sorte que le mode de fixation des prix des médicaments d’origine soit modifié afin d’en réduire les coûts.

C’est le Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) qui est responsable du contrôle et de la réglementation des prix des médicaments brevetés vendus au Canada. Le CEPMB établit les prix à partir du prix du fabricant médian d’un panier de sept pays de référence. Or, ces pays sont ceux où les médicaments d’origine coûtent le plus cher au monde. En élargissant le panier des pays de référence de 7 à 13, le prix des médicaments d’origine pourrait diminuer de 11%, soit une baisse d’environ 3 milliards de dollars au Canada, dont plus de 800 millions au Québec.

En 2013, les dépenses en médicaments prescrits au Canada ont atteint 28,8 milliards de dollars, soit 85 % des dépenses totales en médicaments et 13 % des dépenses totales de santé. « Avec le vieillissement de la population au Québec, les coûts reliés au système de santé grimpent rapidement, tout cela alors qu’Ottawa coupe dans les transferts. Il faut exiger le rétablissement des transferts en santé, tout en cherchant à faire des économies pour que les Québécoises et les Québécois en profitent », a soutenu Gilles Duceppe.

 

Pour plus de détails sur la position du Bloc Québécois