Bloc Québécois

Journée mondiale de l’environnement : pour une véritable lutte aux changements climatiques

05 juin 2019

Ottawa, le 5 juin 2019 – Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, et Monique Pauzé, porte-parole du parti en matière d’environnement, ont déploré l’inaction du Canada en matière de lutte aux changements climatiques, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement.

 « Nous n’avons rien à célébrer sur la scène politique canadienne. Nous avons d’un côté des libéraux qui enfoncent un pipeline dans la gorge de la Colombie-Britannique avec le renfort des tribunaux. Nous avons d’un autre côté des conservateurs et même des verts qui veulent nous faire le même coup avec Énergie Est, contre la volonté du Québec. Le Canada a un plan pétrole ; le Bloc Québécois a un plan environnemental. Pour nous, c’est très clair : pas de pipeline au Québec sans l’accord du Québec. Donc, pas d’oléoduc. C’est ce que la population veut. C’est ce que nos municipalités demandent. C’est la volonté de l’Assemblée nationale unanime. Et ce que le Québec veut, le Bloc le veut », a déclaré M. Blanchet.

 « La lutte aux changements climatiques implique que ça devienne coûteux de polluer et payant de faire des efforts. En imposant une taxe carbone dans les provinces laxistes pour ensuite leur retourner sous forme de crédit d’impôt, les libéraux ne font rien pour adhérer à ce principe. Quant aux conservateurs, leur plan environnemental, c’est Énergie Est et récompenser les plus grands émetteurs de gaz à effet de serre du Canada. Évidemment, l’indépendance protégerait le Québec contre l’imposition de force d’un oléoduc, mais les changements climatiques ne s’arrêtent pas aux frontières des États plus verts. Nous sommes tous dans le même bateau et c’est pourquoi le Canada doit changer », a conclu Monique Pauzé.

 

 

–30 –

Source : 

Carolane Landry

Attachée de presse

418 730-0742