Bloc Québécois

Investiture dans Sherbrooke : Claude Forgues est le choix du Bloc Québécois

06 septembre 2019

Sherbrooke, le 5 septembre 2019 – Claude Forgues a remporté l’investiture du Bloc Québécois de Sherbrooke devant deux autres candidatures et portera donc les couleurs du parti lors des élections fédérales du 21 octobre prochain. Yves-François Blanchet, chef du parti, a souhaité la bienvenue dans l’équipe à son nouveau candidat.

« Claude Forgues s’y connaît en service public. Il a passé sa vie à soutenir les citoyens de Sherbrooke pour qui joindre les deux bouts est un défi constant. Il va tout mettre en œuvre pour que le fédéral cesse de désinvestir en santé, en éducation et en logement social, comme c’est le cas tant sous les libéraux que les conservateurs. Militant indépendantiste depuis les tout débuts du mouvement, Claude va travailler avec le Bloc Québécois à remettre le projet de pays sur la voie rapide », a déclaré M. Blanchet.

Claude Forgues a été directeur général de Centraide Estrie pendant près de 40 ans, travaillant à mobiliser quelque 1 500 bénévoles annuellement pour soutenir une soixantaine d’organismes venant en aide aux plus démunis. Il est détenteur d’une maîtrise en travail social de l’Université de Sherbrooke. M. Forgues s’est également impliqué bénévolement dans la région depuis les années 70, notamment et plus récemment en tant que président et membre du conseil d’administration de la Corporation de développement économique communautaire de Sherbrooke. Militant indépendantiste depuis les balbutiements du mouvement avec le RIN, puis la naissance du Parti Québécois, Claude Forgues a été président régional du Parti Québécois de 2013 à 2018 et siège actuellement au sein de l’exécutif du Bloc Québécois de Sherbrooke.

« Je demande à la population de me faire confiance pour mieux nous représenter à Ottawa. Sherbrooke mérite un élu qui va se battre pour hausser les transferts en santé, plutôt que les baisser comme ont fait les libéraux. Il faut pousser pour une augmentation du transfert pour l’éducation, un champ incontournable chez nous dans lequel Ottawa se désinvestit depuis les années 90. Le dossier du développement de l’aéroport n’avance pas alors que le transport aérien a un rôle clé à jouer dans notre développement économique. Finalement, je m’engage à respecter la volonté du Québec en défendant la laïcité de l’État ainsi que le français comme langue commune pour tous les Québécois et les Québécoises. Je défendrai sans compromis les intérêts de Sherbrooke tout en continuant à militer pour faire du Québec un pays », a conclu Claude Forgues.

 

– 30 –

 

Source :

Christian Picard

Permanence du Bloc québécois

[email protected]

514 526-3000