Bloc Québécois

Bilan de campagne: « Le Québec, finalement, c’est vous » – Yves-François Blanchet

20 octobre 2019

Beloeil, le 20 octobre 2019 – Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, a dressé le bilan de la campagne du parti à la veille du scrutin du 21 octobre et rappelé les priorités en faveur desquelles se sont engagés les députées et députés du Bloc Québécois pour le début des travaux parlementaires.

« Nous avons de quoi être fiers de notre campagne positive, basée sur des propositions et des idées que nous croyons bonnes pour le Québec. Nous avons sillonné le Québec avec le sourire et la tête haute pour étayer notre vision d’avenir. Finalement, l’enjeu de l’urne sera simple : choisir des femmes et des hommes en qui vous aurez confiance. Votez pour des gens qui vont parler en votre nom, toujours et sans compromis. Votez pour des gens qui vont protéger ce que vous avez choisi au Québec plutôt que le défaire à Ottawa. Votez pour des nationalistes économiques qui travailleront à la création de richesse partout sur notre territoire en misant sur l’innovation environnementale. Mais surtout, votez. Parce que nous le savons tous : le Québec, finalement, c’est vous », a déclaré Yves-François Blanchet.

Le chef du Bloc Québécois a établi une liste de 10 priorités dès le retour du Parlement.

 

Environnement

M. Blanchet s’engage à agir rapidement en matière de protection de l’environnement :

« Nous déposerons un projet de loi pour obliger le gouvernement à respecter ses cibles de réduction de gaz à effet de serre. Ce projet de loi inclura une clause de révision pour que ces cibles soient rehaussées jusqu’à l’atteinte des objectifs de Paris.

Nous exigerons également la fin des subventions aux énergies fossiles, comme le Canada s’y est engagé il y a déjà 10 ans.

Nous déposerons aussi un projet de loi pour obliger Ottawa à respecter les lois du Québec et les règlements municipaux en matière d’environnement et d’aménagement du territoire lorsqu’il intervient chez nous. Parce que le respect des lois, c’est vraiment le minimum auquel on peut s’attendre de la part de législateurs », a-t-il fait valoir.

« Avec le recul, au moment de dresser le bilan, on voit que personne n’est aussi déterminé que le Bloc Québécois à sortir de l’économie du pétrole tout en créant de la richesse pour nos régions. »

 

Identité québécoise

Le Bloc Québécois défendra sans compromis la légitimité des choix de société de la nation québécoise :

« Il est hors de question que les choix du Québec et de son Assemblée nationale soient remis en cause à partir du Parlement d’une autre nation. Le Bloc renouvelé tiendra le gouvernement fédéral loin de la loi 21 et imposera le respect de la décision du Québec.

Nous allons également rapidement déposer un projet de loi pour faire appliquer la loi 101 aux entreprises sous compétence fédérale, parce que tous les Québécois et les Québécoises devraient avoir le droit de travailler en français », a déclaré M. Blanchet.

 

Économie

En matière d’économie, Yves-François Blanchet rappelle que la priorité demeure la santé et la sécurité financière des Québécoises et des Québécois :

« Nous avons été très clairs et constants tout au long de la campagne sur nos attentes. Nous exigerons, de concert avec Québec, une hausse à 6 % des transferts en santé.

Nous travaillerons à l’augmentation des pensions de vieillesse d’environ 110 $ par mois parce que nous en devons toute une aux bâtisseurs et bâtisseuses du Québec d’aujourd’hui », a déclaré M. Blanchet.

« Nous déposerons également un projet de loi pour imposer une redevance de 3 % aux géants du Web. Il est temps qu’ils cessent de s’emparer du produit du travail des créateurs et artisans et qu’ils fassent leur juste part dans le financement des arts, du divertissement et des médias. Les recettes devront être réservées à ces activités, dont 40 % au secteur francophone.

Nous exigerons que le gouvernement verse enfin les indemnisations promises aux producteurs de lait et qu’il relance immédiatement les travaux pour la pleine indemnisation de tous les producteurs sous gestion de l’offre pour les trois derniers accords commerciaux.

Enfin, nous agirons aussi par voie législative pour qu’Ottawa entame dans les 90 jours suivants des pourparlers avec Québec pour permettre un rapport d’impôt unique administré par Québec », a déclaré M. Blanchet.

« C’est ainsi que s’amorceront les travaux du Bloc Québécois renouvelé à la Chambre des communes, dans les comités et sur toutes les tribunes. Nous travaillerons exclusivement pour les Québécoises et les Québécois à faire des gains, tout en demeurant solidaires des francophones hors Québec et de Acadiens. Si c’est bon pour le Québec, on va voter pour. Si c’est mauvais pour le Québec, on va voter contre. Souvent, nous pourrons ainsi négocier des gains pour le Québec, qui retrouvera une voix puissante à la Chambre des communes, une voix que personne ne pourra ignorer. Nous allons gagner le respect que les Québécois méritent et exigent dans le respect de notre mandat, sans plus mais jamais moins. Parce que le Québec, finalement, c’est vous !», a conclu M. Blanchet.