Bloc Québécois

Yves-François Blanchet ajoute à ses propositions pour les régions

14 octobre 2019

Alma, le 14 octobre 2019 – Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, a annoncé une série de propositions pour le développement économique des régions du Québec, en présence d’Alexis Brunelle-Duceppe, candidat du parti dans Lac-Saint-Jean, Mario Simard, candidat dans Jonquière, et Valérie Tremblay, candidate dans Chicoutimi—Le Fjord.

« Le développement des régions, c’est dans l’ADN du Bloc Québécois. Les régions sont au cœur même de l’identité québécoise et nous en sommes fiers. C’est pourquoi nous proposons un train de mesures pour stimuler l’économie hors des grands centres. Les régions du Québec, c’est nous ! », a déclaré M. Blanchet.

Concernant la forêt, le Bloc réclamera des sommes pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette similaires à ce qu’Ottawa a investi dans d’autres provinces pour contrer des infestations, soit 300 M$ sur quatre ans. Il propose également une stratégie complète pour assurer l’avenir du secteur forestier, impliquant :

  • Un soutien à la recherche et développement ;
  • Un projet de loi sur l’utilisation du bois dans les constructions fédérales ;
  • Un programme de prêts et garanties de prêts pour les entreprises souhaitant moderniser leurs installations et diversifier leurs activités ;
  • Une réforme de l’assurance-emploi pour combler de manière permanente le trou noir des prestations que subissent les travailleurs forestiers ;
  • Des mesures fiscales mieux adaptées pour les producteurs en forêt privée ;
  • La fin des tarifs américains illégaux sur le bois d’œuvre.

M. Blanchet travaillera à ce que toutes les sommes perçues par Ottawa en contre-mesures face aux tarifs illégaux de Donald Trump sur l’aluminium soient reversées en soutien à l’industrie de l’aluminium. Le chef du Bloc demandera que la part du Québec corresponde à son poids dans l’industrie, ce qui représente environ 250 millions $ sur cinq ans pour le Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Le Bloc proposera un crédit d’impôt fédéral pour les jeunes diplômés qui s’installent en région de 3 000 $ par an, pour un maximum de 10 000 $. M. Blanchet tient à cet incitatif pour combler la pénurie de main-d’œuvre, freiner l’exode des jeunes et compléter le travail de Robert Bouchard, ex-député de Chicoutimi—Le Fjord qui en avait fait son cheval de bataille. Le Bloc estime à 240 M$ le coût annuel de cette mesure.

Ces mesures s’ajoutent aux propositions déjà révélées par M. Blanchet, notamment une stratégie de lutte à la pénurie de main-d’œuvre, le transfert de 500 millions $ au Québec pour l’Internet haute vitesse et la couverture cellulaire sur le territoire québécois ainsi que le dépôt d’un projet de loi pour interdire toute future brèche dans la gestion de l’offre.

« Ça prend des actions vigoureuses et immédiates pour créer de la richesse partout sur le territoire québécois. Le Bloc Québécois est en mode solutions pour nos régions. Une forte délégation du Bloc renouvelé à Ottawa forcera le gouvernement fédéral à enfin agir en vrai partenaire pour nos municipalités et le gouvernement du Québec en matière de développement régional », a conclu M. Blanchet.

Consulter la fiche technique sur le secteur forestier

Consulter la fiche technique sur les crédits d’impôt pour jeunes diplômés en région