Bloc Québécois

Le Bloc Québécois est satisfait du rappel de la Chambre des communes

12 novembre 2019

Ottawa, le 12 novembre 2019 – Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, a accueilli favorablement la convocation de la Chambre des communes par le premier ministre Justin Trudeau en vue d’entreprendre les travaux le 5 décembre prochain.

« Nous avions demandé la reprise rapide des activités parlementaires afin de recommencer immédiatement à mettre de l’avant les priorités du Québec. C’est donc une bonne nouvelle pour les Québécoises et les Québécois. La nouvelle délégation du Bloc Québécois est prête à entamer le travail avec l’enthousiasme, la dignité et le sérieux que nous avons mis de l’avant en campagne pour régler les mêmes dossiers que nous avons défendus avec clarté et vigueur », a déclaré M. Blanchet.

Le chef du Bloc Québécois soulèvera prioritairement quatre enjeux lors de la reprise des travaux parlementaires et au cours de sa rencontre avec M. Trudeau, ce mercredi : les indemnisations aux producteurs de lait et la gestion de l’offre ; les transferts en santé ; la bonification des prestations des aînés ; et la fin de l’aide financière aux énergies fossiles.

« Les producteurs de lait du Québec doivent absolument recevoir un chèque d’indemnisation avant Noël et les autres producteurs sous gestion de l’offre et transformateurs, qui demeurent complètement laissés à eux-mêmes, méritent des annonces précises dans les prochaines semaines. Nous allons rediscuter des coupes dans l’indexation du transfert en santé, qui entraîneront une perte de milliards de dollars annuellement pour les soins aux malades dans les hôpitaux québécois, comme l’exigent le gouvernement de François Legault et l’Assemblée nationale unanime. Nous avons démontré que les pensions de vieillesse sont insuffisantes et font perdre aux aînés leur pouvoir d’achat. Il faut également que le fédéral respecte son engagement, pris il y a déjà 10 ans, de mettre fin à l’aide financière aux énergies fossiles. Nous avons confiance que M. Trudeau sera un interlocuteur tout à fait ouvert à propos de ces enjeux fondamentaux pour le Québec, qui relèvent du bien commun », a conclu M. Blanchet.