Mise à jour économique : les intentions d’Ottawa demeurent floues

Ottawa, le 16 décembre 2019

Mise à jour économique : les intentions d’Ottawa demeurent floues

 

Dans le cadre de la mise à jour économique et budgétaire présentée par le ministre des Finances Bill Morneau, Gabriel Ste-Marie, porte-parole en matière de finances du Bloc Québécois, a qualifié cette sortie comme étant vide de sens.

 

« Il s’agit d’un simple exercice de relations publiques. Ce n’est qu’un état de la situation qui ne tient compte d’aucune mesure annoncée lors du discours du Trône. On devra attendre le budget pour réellement savoir ce que le gouvernement entend faire pour la taxation des géants du numérique, la lutte aux échappatoires fiscales, les changements climatiques et le pouvoir d’achat des ainés », a expliqué le député de Joliette.

 

Le gouvernement annonce un déficit de 26,6 milliards $, alors que le dernier budget l’établissait à 19,8 milliards $. Cette hausse est largement imputable à la comptabilisation du déficit actuariel des caisses de retraite et n’implique aucune nouvelle dépense gouvernementale.

 

Contrairement à ce que le premier ministre Justin Trudeau demandait à M. Morneau dans sa lettre de mandat, la mise à jour économique ne propose aucune mesure pour permettre au Québec d’affronter un potentiel ralentissement économique.

 

« C’est essentiellement une extrapolation jusqu’en 2024 qui ne comporte qu’une baisse d’impôts qui a déjà été adoptée en Chambre. Soyez certains qu’au printemps, nous nous assurerons que ce gouvernement tiendra ses engagements envers la nation québécoise », a conclu Gabriel Ste-Marie.