Ça fait du bien de s’voir au Bas-Saint-Laurent

Chambly, le 13 juillet 2020 — À l’occasion de la tournée estivale du Bloc Québécois Ça fait du bien de s’voir, le chef Yves-François Blanchet était au Bas-Saint-Laurent les 6, 7 et 9 juillet. Il était accompagné des députés Kristina Michaud d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia, Maxime Blanchette-Joncas de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques et Marilène Gill de Manicouagan et marraine de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine.

« J’en suis à ma 6e ou 7e visite dans l’Est-du-Québec et c’est toujours un plaisir de revenir et d’aller à la rencontre des citoyens en compagnie des députés du coin. Les régions du Québec ont besoin d’une voix forte à Ottawa parce que leur réalité est méconnue et souvent mal représentée. Cette tournée me permet justement d’aller chercher ce que les gens sont, pensent, veulent, et de ramener cela à Ottawa. À l’automne, on sera encore mieux équipé pour représenter les intérêts des régions du Québec au Parlement », soutient Yves-François Blanchet.

Lundi, les élus ont profité de leur passage à Mont-Joli, avec le porte-parole du Bloc en matière de transport, Xavier Barsalou-Duval, pour visiter l’aéroport en compagnie du président, Bruno Paradis. Ils ont enjoint le gouvernement à soutenir une solution québécoise dans le dossier des dessertes régionales. Les députés ont par la suite visité les installations de Verreault Navigation à Les Méchins.

Mardi, l’équipe du Bloc Québécois a dîné avec Pascal Bérubé, chef intérimaire du Parti Québécois et député de Matane-Matapédia, au Centre d’art Le Barachois. En après-midi, ils ont visité le Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN) et la Distillerie Mitis, entreprise qui a diversifié ses activités durant la pandémie en se lançant dans la production de solution antiseptique pour les mains. Ils ont complété leur journée en visitant les Jardins-de-Métis.

Jeudi, les députés ont déjeuné avec des membres du Carrefour 50+ et le groupe de travail local des aînés à Rimouski. Ils ont par la suite visité le Domaine Acer à Auclair dans le Témiscouata et rencontré des citoyens dans le secteur de Cabano. En après-midi, ils ont pu échanger avec des élus et des citoyens de la MRC du Témiscouata, principalement à propos de l’accès déficient aux services de télécommunications.

« Le chef n’en est pas à sa première visite chez nous et cela démontre sa grande sensibilité pour les gens d’ici, les enjeux auxquels ils sont confrontés et les services qui leur sont accessibles. Ça fait particulièrement du bien de voir les entreprises de l’Est-du-Québec se relever après cette crise, mais il faudra continuer de travailler pour que les infrastructures de transport régional soient fiables et durables », souligne Kristina Michaud.

« Je suis heureux et honoré d’avoir accueilli notre chef dans ma circonscription. Bien entendu, un tel exercice cimente le caucus des députés du Bloc Québécois de l’Est-du-Québec, mais il nous a aussi permis de prendre une fois de plus le pouls de nos concitoyens, sur le terrain, afin de miser sur nos forces pour la sortie de crise. Notre chef, Yves-François Blanchet, a su démontrer sa grande capacité d’écoute et d’empathie envers les préoccupations de notre région et je suis fier de me tenir autant à ses côtés qu’à ceux des gens de Rimouski-Neigette — Témiscouata — Les Basques », ajoute Maxime Blanchette-Joncas.

« Je suis toujours ravie de venir à la rencontre des gens du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie pour m’assurer d’être au diapason avec les réalités de l’ensemble de l’Est-du-Québec. Les préoccupations des gens du sud sont souvent celles de la Côte-Nord et c’est aussi mon travail de m’assurer que nos voix sont unies pour faire en sorte que nos dossiers cheminent. Faire la tournée avec Yves-François, Maxime et Kristina, est très stimulant et ça me permet de constater sur le terrain que nous portons bien la volonté de notre population », se réjouit Marilène Gill.