Investiture du Bloc Québécois : Monique Pauzé à nouveau candidate dans Repentigny

Repentigny, le 31 mars 2021 – La députée Monique Pauzé, porte-parole en matière d’Environnement, va à nouveau défendre les couleurs du Bloc Québécois dans la circonscription de Repentigny lors des prochaines élections fédérales.

Sa candidature a été officialisée le 31 mars dernier, lors d’une assemblée d’investiture virtuelle. Accompagnée du leader parlementaire du Bloc Québécois, Alain Therrien, de l’ex-première ministre du Québec, Pauline Marois, et de nombreux collègues, elle a dressé un portrait exhaustif des dossiers qui feront rayonner sa circonscription bien au-delà de la région de Lanaudière, tout en soulignant fièrement les nombreuses avancées du Bloc Québécois à Ottawa.

« D’entrée de jeu, je dois dire que les contacts directs avec mes citoyens me manquent terriblement depuis la pandémie, mais les gens de Repentigny savent qu’ils peuvent compter sur moi. Mes collègues et moi sommes demeurés fidèles à nos engagements en défendant avec véhémence des dossiers qui relèvent des intérêts du Québec. Que ce soit en matière de laïcité, de langue, de culture ou de liberté d’expression, nous avons toujours répondu présents. Nous avons mis de l’avant l’augmentation de la prestation de la Sécurité de la vieillesse de 110 $ par mois et nous continuerons de nous battre pour la hausse des transferts en santé. Nous avons déposé deux projets de loi : l’un sur le climat et l’autre sur la souveraineté environnementale. Nous avons aussi lancé les bases d’une relance verte qui pourrait notamment placer le Québec sur l’échiquier mondial de l’électrification des transports. », a dit Monique Pauzé.

« Monique, c’est l’intégrité dans la conviction. C’est celle au caucus, qui soulève l’incertitude pour nous amener à reconsidérer un compromis, un choix politique qu’il ne faudrait peut-être pas faire. Et ça, c’est précieux et exemplaire. Les gens de Repentigny ont eu la bonne idée d’élire Monique deux fois et je suis vraiment confiant qu’ils le feront pour une troisième fois », a souligné Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois.

De plus, lors de cette soirée, l’élue de Repentigny a reçu l’appui fort apprécié de la première femme à avoir dirigé le Québec, Pauline Marois. « Ce soir, vous réitérez votre confiance à une femme qui le mérite. J’ai connu Monique alors que j’étais députée de Taillon. À l’époque, elle était représentante syndicale des enseignants et des enseignantes pour le Syndicat de Champlain dont elle allait devenir présidente. Elle avait à cœur la défense de ses membres et elle le faisait dans le plus grand respect de ses interlocuteurs. Je me rappelle aussi de sa détermination quand venait le temps de défendre les écoles vertes Brundtland, elle a toujours été une passionnée d’environnement. Monique, c’est une femme talentueuse, généreuse et engagée et je la remercie pour son engagement envers le Québec. Je suis persuadée que vous avez fait un bon choix », a fait savoir Mme Marois.

Élue pour la première fois en 2015 et réélue avec 53,3 % des  votes  en  2019, Monique Pauzé envisage l’avenir avec optimisme : « Rien n’est jamais gagné d’avance et je ne tiendrai jamais rien pour acquis. Mon équipe et moi continuerons à travailler d’arrache-pied pour notre monde. C’est ça être digne du mandat qu’on nous a donné », de conclure la députée et candidate.