Bloc Québécois

Voie de contournement de Lac-Mégantic : « Cinq ans après la tragédie, enfin une voie de contournement pour Lac-Mégantic! » – Xavier Barsalou-Duval

09 mai 2018

Ottawa, le mercredi 9 mai 2018 – Cinq ans après la tragédie de Lac-Mégantic, qui a coûté la vie à 47 personnes, le gouvernement canadien s’apprête à officialiser la construction de la voie ferrée qui va contourner la ville. « Il convient toutefois de s’assurer que le drame vécu par les Méganticoises et les Méganticois soit le dernier du genre, et le gouvernement canadien doit en faire plus en matière de sécurité ferroviaire », affirme le député Xavier Barsalou-Duval.

 Alors que la communauté de Lac-Mégantic continue de panser ses plaies, l’annonce par les gouvernements du Canada et du Québec de la construction d’une voie ferrée de contournement constitue sans aucun doute une bonne nouvelle. Cela faisait cinq ans que cette mesure était réclamée, et il convient de s’assurer que la population a été  consultée pour donner son avis sur le tracé qu’elle juge le plus opportun. Il faut également que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cet accident, et on ne peut que condamner la décision du Canada ne pas donner suite à la motion unanime de l’Assemble nationale du Québec réclamant la tenue d’une commission d’enquête publique.

La tragédie du Lac-Mégantic doit également faire comprendre au gouvernement canadien l’urgence d’agir dans le domaine de la sécurité ferroviaire, car la situation est critique. En 2017, le Bureau de la sécurité des transports (BST) a recensé au Canada 1090 accidents ferroviaires, soit une hausse de 21 % par rapport en 2016. Sur ce total, 115 accidents ont impliqué des trains avec des marchandises dangereuses. Alors que le transport de produits pétroliers a connu une croissance exponentielle au cours de la dernière décennie, on compte, chaque année, près de 800 déraillements de trains au pays. Dans bien des régions, les voies ferrées sont dans un état précaire. Malgré les recommandations du BST, le nombre des inspecteurs chargés d’inspecter le matériel roulant et les 40 000 kilomètres de voies ferrées qui parcourent le Canada est insuffisant. La sécurité aux passages à niveau est, dans bien des endroits, défaillante.

Ces chiffres démontrent l’incapacité du gouvernement canadien à corriger la situation et à garantir la sécurité des Québécoises et des Québécois. Cinq ans la tragédie de Lac-Mégantic, l’inaction du Canada laisse planer le risque de voir d’autres drames du même genre se produire. « Cette situation est inacceptable et la République du Québec devra se donner les moyens de garantir la sécurité du transport ferroviaire » affirme Xavier Barsalou-Duval.

 

Pour les demandes d’entrevue :

Antoni Gilbert

819-360-8632