Bloc Québécois

Yves-François Blanchet de passage au Saguenay—Lac-Saint-Jean : « Ce que le Saguenay et le Lac veulent, le Bloc le veut » – Yves-François Blanchet

12 avril 2019

Saguenay, le 12 avril 2019 – Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, et Monique Pauzé, députée bloquiste de Repentigny, seront dans la région jusqu’à samedi pour, notamment, rencontrer le maire suppléant de Saguenay, Michel Potvin, Tommy Tremblay et Alexandra Dupéré du Conseil régional en environnement et développement durable (CREDD), ainsi que les militantes et militants du parti.

« À Ottawa, il faut redonner à la région une voix à son image, forte et fière. Au Saguenay comme au Lac, les gens veulent qu’on défende sans concession nos alumineries et nos travailleurs devant les Américains. Pas question de ratifier le nouvel ALENA tant que les tarifs ne sont pas levés. Il faut investir dans l’innovation pour attirer de la main-d’œuvre et des jeunes familles. Les producteurs laitiers ont besoin d’être représentés par des élus dignes de confiance, qui ne reviennent pas sur leur parole ni pour la protection intégrale de la gestion de l’offre, ni pour les compensations. Et ça prend des élus crédibles aussi pour stimuler l’économie alors que le fédéral n’arrive même pas à livrer des services de base, comme s’assurer que les navires puissent circuler l’hiver », a déclaré M. Blanchet.

Le chef du Bloc et Monique Pauzé ont rencontré aujourd’hui le maire suppléant de Saguenay, Michel Potvin, avant de participer à un événement militant à Chicoutimi. Samedi, les rencontres se poursuivront et ils en profiteront pour s’arrêter à Jonquière saluer quelques bloquistes locaux avant de se rendre à Alma au Lac-Saint-Jean pour prendre part à un événement de financement en compagnie de Gilles Duceppe. M. Blanchet en profitera pour discuter avec de potentielles candidatures en vue des élections d’octobre prochain.

« Visiter le Saguenay—Lac-Saint-Jean comme députée du Bloc, c’est comme être à la maison. Notre parti est presque né ici, dans un télégramme de Lucien Bouchard à Jacques Parizeau en mai 1990. À voir l’enthousiasme des militantes et des militants, nous sommes persuadés que la région participera au renouveau bien entamé du Bloc », a déclaré Monique Pauzé.

« Au Saguenay—Lac-Saint-Jean, les gens veulent des élus qui défendent sans compromis la laïcité de l’État au Québec face à Ottawa, qui menace de s’y opposer devant les tribunaux. Les gens veulent que l’immigration corresponde aux besoins du marché du travail, comme le souhaite le gouvernement du Québec. Seul le Bloc québécois défend la volonté des Québécoises et des Québécois dans ces enjeux. Parce que ce que le Saguenay et le Lac veulent, le Bloc le veut », a conclu Yves-François Blanchet.

 

–30 –

 

Source :

Caroline Mireault

514 260-9811