Ottawa bloque l’aérodrome à Saint-Roch-de-l’Achigan : Victoire pour la démocratie participative !  

Mascouche, le 30 août 2019 – « Félicitations à tous les citoyens et organismes qui se sont tenus debout pour empêcher Ottawa d’imposer ce projet néfaste et bâclé. C’est la preuve que lorsque les Québécoises et les Québécois se rassemblent derrière une cause, le fédéral n’a pas le choix d’en prendre acte. Au Québec, quand on dit non, c’est non ! », a déclaré Yves-François Blanchet.

Le chef du Bloc Québécois réagissait à l’annonce par le ministre des Transports, Marc Garneau, qu’Ottawa n’autoriserait pas le promoteur Aérodrome SRA à aller de l’avant avec la construction d’un aérodrome à Saint-Roch-de-l’Achigan. Transports Canada a invoqué « entre autres le manque de clarté quant aux activités anticipées à l’aérodrome et les répercussions sur la collectivité de l’empreinte sonore » pour appuyer sa décision.

Consultés par voie référendaire, les citoyens de la municipalité lanaudoise s’étaient prononcés à 96 % contre le projet. La Coalition SRA, l’Union des producteurs agricoles et les citoyens achiganois menaient depuis des mois un combat contre l’aérodrome, avec l’appui du Bloc Québécois et du député local, Luc Thériault.

« Chapeau à tous ceux et celles qui se sont mobilisés. Je suis fier des citoyens de Saint-Roch-de-l’Achigan ! Cette belle victoire, c’est la preuve que la démocratie participative peut faire des gains ! », a conclu Luc Thériault, député de Montcalm.

 

–30 –

 

Source :

Carolane Landry

Attachée de presse

[email protected]

418 730-0742