Bloc Québécois

Lancement de campagne du Bloc Québécois : « Le Québec, c’est nous » – Yves-François Blanchet

15 septembre 2019

Consulter la plateforme politique du Bloc Québécois

Boucherville, le 15 septembre 2019 – Yves-François Blanchet et toute l’équipe de candidates et de candidats du Bloc Québécois, réunis en conseil général, ont officiellement lancé la campagne du parti sur le thème « Le Québec, c’est nous ».

« Le Québec, c’est nous ! C’est nous tous, c’est ce qui rend le Québec différent. La laïcité, c’est nous : c’est le choix légitime et démocratique du Québec que seul le Bloc défend à Ottawa. L’énergie propre, c’est nous : c’est l’avenir d’un Québec créateur de richesse mal servi dans un Canada pétrolier qui refuse de prendre au sérieux les changements climatiques. Le français, c’est nous : c’est notre langue commune que seul le Bloc travaille activement à renforcer.  L’économie, c’est nous : ce sont nos entreprises dans nos régions qui méritent d’être défendues par des nationalistes économiques. Les Québécoises et les Québécois méritent d’être représentés par des gens qui non seulement comprennent, mais célèbrent tout ce qui nous distingue », a déclaré Yves-François Blanchet.

Le Bloc Québécois est déterminé à défendre les consensus québécois comme la laïcité de l’État et le droit au libre choix à l’avortement. Le parti s’engage à faire des gains substantiels pour la sécurité financière de nos aînés, pour notre économie ainsi que pour le développement durable de nos régions via la lutte aux changements climatiques. Yves-François Blanchet a présenté des mesures pour venir en aide au milieu culturel et médiatique québécois. Son parti continuera de faire la promotion du français comme outil essentiel pour pleinement participer à la société québécoise. Le Bloc Québécois défendra sans relâche la volonté des Québécoises et des Québécois exprimée par notre Assemblée nationale et poursuivra sa campagne permanente de promotion de l’indépendance du Québec.

« Les femmes et les hommes du Bloc Québécois travaillent exclusivement pour le Québec. Contrairement aux partis canadiens, ils n’ont pas à choisir entre les intérêts du Québec et ceux du Canada. Le Bloc n’a pas de compte à rendre aux grandes pétrolières de l’Ouest, aux banques de Toronto ou aux lobbys anti-choix. L’équipe du Bloc Québécois ne rend des comptes qu’aux Québécoises et aux Québécois. S’il advenait que nous ayons la balance du pouvoir avec un gouvernement minoritaire, nous ferons des gains pour le Québec en posant des exigences qui correspondent aux intérêts de la nation québécoise », a conclu Yves-François Blanchet.

– 30 –

 

Source : 

Carolane Landry

Attachée de presse

418 730-0742

[email protected]