Ça fait du bien de s’voir au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Chicoutimi, le 31 juillet 2020 — À l’occasion de la tournée estivale du Bloc Québécois Ça fait du bien de s’voir, le chef Yves-François Blanchet était au Saguenay–Lac-Saint-Jean les 29, 30 et 31 juillet. Il était accompagné des députés Mario Simard de Jonquière et Alexis Brunelle-Duceppe de Lac-Saint-Jean.

« On est à l’écoute de ce que la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean veut pour son propre avenir économique. Nous militons pour une habilitation des régions, pour qu’elles puissent prendre leurs propres décisions à partir d’une capitalisation régionale gérée par les autorités régionales qui ne sont pas que municipales, qui sont aussi économiques, communautaires ou syndicales. Le Bloc Québécois va s’inspirer de cela pour sa plateforme post-COVID en terme économique », soutient Yves-François Blanchet.

Mercredi, les élus ont eu la chance de visiter le Village historique de Val-Jalbert. Ils ont par la suite discuté avec des commerçants du boulevard Sacré-Cœur à Saint-Félicien et avec le propriétaire du Dépanneur des Riverains. Ces rencontres ont notamment soulevé les enjeux de la qualification à la subvention salariale et la nécessité que la Prestation canadienne d’urgence (PCU soit accompagnée d’un incitatif au travail. Ils ont complété leur journée avec une visite de la ferme des Mésanges à Normandin et en ont profité pour aborder les enjeux qui préoccupent les jeunes agriculteurs.

Jeudi, les députés du Bloc Québécois ont débuté leur journée en déjeunant avec les membres des exécutifs de Jonquière et de Lac-Saint-Jean. Ils ont ensuite discuté avec des représentants de l’UPA et du Syndicat des producteurs de bois.  Les élus ont participé à un méchoui en compagnie d’élus municipaux au Carré Davis, patrimoine industriel d’Arvida.

En après-midi, ils ont échangé avec des représentants du Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma, du Syndicat national des employés de l’Aluminium d’Arvida, de la Société de la Vallée de l’aluminium et du Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium. En fin de journée, l’équipe a visité le Cégep de Jonquière ainsi que le Centre TERRE, chaire de recherche sur les énergies renouvelables. Ils ont complété leur journée à Saint-Fulgence, en rencontrant plusieurs mairesses et maires de la région à la ferme biologique des Jardins de Sophie. Vendredi, les élus étaient à Chicoutimi pour faire le point sur leur tournée.

« Pour nous, c’est évident que le Saguenay — Lac-Saint-Jean peut jouer et va jouer un rôle fondamental par rapport à la relance économique. Dans les derniers jours, avec notre chef, on a pu rencontrer plusieurs groupes qui pourront y participer de manière constructive », indique Mario Simard. « Déjà, on a commandé une étude sur le potentiel forestier au Québec. Par cette démarche, on va mettre toute la pression nécessaire pour influencer le gouvernement dans le cadre d’une véritable relance verte », poursuit le député de Jonquière.

« Cette tournée régionale a été un succès sur toute la ligne, tant sur le fond que sur la forme. Je vous confie quelque chose : l’accueil qu’on nous a réservé, de Normandin à Saint-Fulgence en passant par Val-Jalbert, il était non seulement impressionnant, il a fait du bien ! Retrouver notre monde, discuter avec eux de leurs préoccupations, c’est pourquoi on fait de la politique et ça me manquait », ajoute Alexis Brunelle-Duceppe.

« La gestion de la crise est la priorité des Québécoises et des Québécois. La bonification des programmes d’aide et un vrai plan de relance économique auraient été bénéfiques pour tout le monde. On est plutôt devant un gouvernement qui s’enfonce dans un scandale politique et des problèmes d’intégrité. Nous allons poursuivre notre action sur le terrain, porter les dossiers des gens qu’on rencontre et nous concentrer à défendre les intérêts du Québec » conclut Yves-François Blanchet.