Le Bloc Québécois offre ses condoléances aux proches de Marc-André Bédard

Ottawa, 25 novembre 2020 – C’est avec une grande tristesse, que partageront beaucoup d’entre nous, que le Bloc Québécois a appris le décès de Marc-André Bédard, ex-ministre, à la fois collaborateur de tous les instants et confident de René Lévesque.

Homme politique de talent, pilier de sa magnifique région du Saguenay, Marc‑André Bédard a participé à la fondation du Parti québécois aux côtés de René Lévesque. Élu député de Chicoutimi en 1973, Marc-André Bédard a été sur la ligne de front de l’État québécois, occupant notamment les fonctions de ministre de la Justice et de vice-premier ministre. En 2013, il a été nommé officier de l’Ordre national du Québec, la plus haute distinction du gouvernement du Québec. Il était le père de l’ex‑député et ministre, Stéphane Bédard.

« Au nom des membres et députés du Bloc Québécois, j’offre mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Marc-André Bédard. Ce grand bâtisseur de la nation québécoise restera à jamais dans notre mémoire. Les Québécois lui doivent beaucoup. Il fait partie de ce petit groupe de pionniers qui, dans les années 60, ont réalisé que la Révolution tranquille ne pouvait se poursuivre et se réaliser que par l’accession à la souveraineté. Il a été membre de cette formidable équipe d’hommes politiques qui ont défendu et propulsé le pays dans la modernité et la prospérité. Si le Saguenay est en effet un royaume, il perd aujourd’hui le patriarche de sa famille royale », a souligné le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet.