48 boîtes offertes à des consulats et ambassades : Le Bloc Québécois ambasssadeur de « Ma cabane à la maison »

Ottawa, le 22 mars 2021 – Afin d’aider les cabanes à sucre du Québec à passer à travers un second printemps pandémique, et du coup, faire connaître à l’échelle internationale nos délectables produits de l’érable, le Bloc Québécois s’est fait l’initiateur d’une livraison spéciale « Ma cabane à la maison » auprès de 48 de ses relations parmi les consuls et ambassadeurs. Une délicieuse façon de soutenir de façon symbolique nos cabanes à sucre, faire connaître la culture du Québec et d’y faire prendre goût!

Pour un second printemps consécutif, il est impossible d’aller en cabane se délecter de jambon à l’érable, crêpes, oreilles de crisse et autres délices sucrés qui nous régalent au Québec. Mais puisqu’un printemps sans sucre n’est pas vraiment un printemps et que nos cabanes ont besoin de notre support, les festins de cabanes à sucre s’amènent cette année sur nos tables sous forme de boîtes-repas « Ma cabane à la maison ».

« Il ne s’agit pas seulement d’une initiative originale; c’est un cri d’alarme, un moyen de survie pour nos cabanes à sucre menacées par la faillite et la fermeture. Depuis le début de la pandémie, c’est une cabane sur cinq qui a fermé ses portes et d’autres suivront si nous n’agissons pas. Parce que les cabanes à sucre font partie du visage culturel du Québec et qu’elles ont besoin du plus grand support possible, le Bloc Québécois a voulu poser un geste significatif en offrant une portée internationale à l’initiative « Ma cabane à la maison », explique Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois.

Ainsi, en collaboration avec le député Stéphane Bergeron, porte-parole en matière d’Affaires étrangères et intergouvernementales, une liste d’envoi de 48 destinataires, choisis parmi les consuls et ambassades avec lesquels le Bloc transige, a été confectionnée.

« Ce sont ainsi 48 festins de cabane à sucre qui seront livrés symboliquement aux consuls et ambassades de Belgique, de Nouvelle-Zélande, du Japon, des États-Unis, de l’Irlande, du Mexique, de l’Union européenne, de Norvège, de Finlande, et j’en passe. Il s’agit à la fois de soutenir nos cabanes à sucre et d’une savoureuse invitation à découvrir et faire connaître cette gastronomie typiquement québécoise », précise Stéphane Bergeron.

« La cabane à sucre, c’est une tradition et une identité qui sont chères au cœur des Québécoises et Québécois; ça fait partie de nous depuis des générations. Chacun peut faire sa part en achetant des produits de l’érable dans les marchés et épiceries, ainsi qu’en commandant des boîtes gourmandes « Ma cabane à la maison ». Serrons-nous les coudes afin que l’an prochain, les portes de nos cabanes préférées soient toujours ouvertes. De plus, il est aussi du devoir d’Ottawa d’aider ces PME durement éprouvées par la pandémie », de conclure le chef du Bloc Québécois.

Pour commander votre boîte-repas « Ma cabane à la maison », consultez le site
« macabanealamaison.com ».