Investiture du Bloc Québécois : Jonquière choisit Mario Simard

Jonquière, le 24 mars 2021 – Mario Simard, député de Jonquière à la Chambre des communes et porte-parole aux Ressources naturelles, défendra les couleurs du Bloc Québécois dans la circonscription de Jonquière lors des prochaines élections fédérales.

Élu pour un premier mandat en 2019, Mario Simard espère donc porter la voix des citoyens de Jonquière pour un deuxième mandat. Sa candidature a été officialisée aujourd’hui, en présence du chef Yves-François Blanchet et de Sylvain Gaudreault, député de Jonquière à l’Assemblée nationale. Le député et candidat a assuré qu’il sera prêt pour la prochaine campagne électorale et a fièrement souligné les nombreuses avancées du Bloc Québécois.

« C’est un honneur et un privilège de représenter les gens de Jonquière à la Chambre des communes. Beaucoup de chemin a été parcouru au cours de notre premier mandat, notamment en ce qui concerne le dossier de l’aluminium, le soutien aux travailleurs, aux entreprises et aux différents secteurs affectés par la pandémie. Nous entendons poursuivre avec autant d’ardeur pour obtenir les transferts en santé, pour un soutien accru pour nos aînés et afin que le Québec puisse se tailler la place qui lui revient sur l’échiquier de la relance », a fait valoir M. Simard.

« Je le dis avec plaisir : Mario est l’incarnation même du dynamisme des gens de la région du SaguenayLac-Saint-Jean. Il possède cette ardeur et cette détermination, ce désir de dépassement et cette ouverture à l’autre qui sont vôtres, ce qui le sert fort bien dans sa mission de député. Il est celui qui va cerner rapidement les enjeux et voir les actions possibles. Mais surtout, Mario est celui qui va retrousser ses manches pour faire avancer les choses avec des initiatives concrètes comme nous l’avons constaté dans le dossier de l’aluminium », a souligné Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois.

En ce qui concerne plus particulièrement la circonscription de Jonquière, Mario Simard croit fermement en la relance de l’industrie forestière et la création d’une grappe en bioéconomie :

« La région du Saguenay – Lac-Saint-Jean a les ressources et l’expertise pour se positionner comme championne de l’économie verte et servir d’exemple à l’international. Il est donc fondamental d’offrir les ressources nécessaires pour répondre aux aspirations de nos citoyens et relancer une économie plus juste et plus prospère, au bénéfice de tous. J’ai la conviction que le moment est propice pour amorcer la nécessaire transformation de notre économie afin que nous puissions entre autres, assurer une plus grande autonomie du Québec et répondre efficacement aux défis de la crise climatique », a affirmé le député et candidat bloquiste.

« C’est avec une passion toujours renouvelée, mais avec autant de fébrilité que la première fois, que je serai à nouveau votre candidat du Bloc Québécois. Je suis confiant que nous pourrons bientôt envisager la sortie de crise et c’est avec enthousiasme qu’avec les gens de ma circonscription, j’entends mettre tous les efforts à la relance de la région et à celle du Québec », a conclu M. Simard.