Cet été, l’Abitibi-Témiscamingue et le Nord-du-Québec passent en zone bleue!

Val-d’Or, le 23 juillet 2021 — À l’occasion de la tournée estivale cet été, le Québec passe en zone bleue, le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, a sillonné le vaste territoire de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec les 19, 20, 21 et 22 juillet derniers. Il était accompagné de Sylvie Bérubé, députée d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, et de Sébastien Lemire, député d’Abitibi-Témiscamingue.

De Val-d’Or à Ville-Marie, en passant par Rivière-Héva, Senneterre, Chibougamau, Matagami, Dupuy, La Sarre, Rouyn-Noranda et Saint-Bruno-de-Guigues, cette seconde tournée en deux ans du chef du Bloc Québécois en compagnie des députés de cette grande région fut ponctuée de nombreuses rencontres et d’échanges avec les citoyens, entrepreneurs, élus et acteurs économiques.

Des solutions au diapason de l’Abitibi-Témiscamingue

Pour Sébastien Lemire, le dynamisme de l’Abitibi-Témiscamingue et surtout de ses gens, se reflète dans leur vision proactive, axée sur les résultats. « Le Bloc se tient debout avec l’Abitibi-Témiscamingue, pour défendre ses intérêts et s’assurer qu’elle puisse prendre en main son développement économique avec la plus grande autonomie possible. C’est ce que nous voulons pour notre agriculture et nos industries en général, pour bonifier les transports, pour attirer la main-d’œuvre, inciter les gens à s’établir ici de façon permanente et faciliter le quotidien de nos citoyens et citoyennes et qu’il y ait davantage de logements pour notre population. Nous allons également veiller à ce que le déploiement d’internet haute vitesse et de la couverture cellulaire continue se concrétise rapidement. Il s’agit de services essentiels pour nos gens et pour nos entreprises », a fait valoir le député d’Abitibi-Témiscamingue, Sébastien Lemire.

Appuyer le développement du Nord-du-Québec

La députée Sylvie Bérubé estime que ces tournées sur le terrain à la rencontre des gens du milieu sont à la clé d’un travail politique pertinent et efficace. « Ce sont nos décideurs des communautés autochtones et non autochtones, nos citoyens et citoyennes qui sont les mieux placés pour identifier les difficultés, les pistes de solutions et les enjeux sur lesquels nous pourrons agir pour faire valoir les priorités de notre région au fédéral. Le Nord-du-Québec doit pouvoir compter sur les leviers requis pour appuyer son développement et les services à sa population. Faciliter l’accès et améliorer les infrastructures de transport aérien, ferroviaire et terrestre est aussi déterminant pour le désenclavement et le développement de notre région. Le Bloc Québécois en fait l’une de ses priorités », a assuré la députée d’ Abitibi—Baie-James—Nunavik—Eeyou.

Une région fièrement représentée

« Infinie, riche de ses ressources, mais surtout de ses gens, diversifiée par sa géographie, la forte présence autochtone et une économie dynamique plombée par le manque de travailleurs, la région couverte par nos deux députés inclut l’Abitibi-Témiscamingue, mais aussi tout le nord. Parmi les constats que j’y ai faits en quatre jours, il y a la fierté que Sylvie et Sébastien ont rapidement su se mouler sur leur région et en incarner la voix, les enjeux, les inquiétudes et les rêves. Ils sont dignes de la confiance que leur monde a investie en eux », a signalé Yves-François Blanchet.

C’est d’ailleurs en présence de leur chef que les députés Sylvie Bérubé et Sébastien Lemire ont officialisé, lors d’une soirée d’investiture tenue mercredi à Rouyn-Noranda, leur candidature respective en vue de la prochaine élection fédérale, décision qui a été saluée par Yves-François Blanchet.