Anticipant le déclenchement d’une élection fédérale : Le Bloc Québécois nomme Yves Perron aux rênes de sa campagne électorale

Louiseville, le 10 août 2021 – Yves Perron, député de la circonscription de Berthier– Maskinongé, officiera comme président de la prochaine campagne électorale fédérale pour le Bloc Québécois. Le chef Yves-François Blanchet l’a annoncé en primeur à ses troupes lors du caucus élargi tenu dimanche à Shawinigan. Fermement opposé à la tenue d’une élection alors que la crise sanitaire perdure, mais sachant les libéraux tenaillés d’envie à cette perspective, le Bloc doit s’y préparer de façon responsable, d’où la nomination d’un président de campagne.

Unanimement apprécié dans les rangs bloquistes, Yves Perron s’avère un choix parfait pour ce mandat de président de campagne que lui confie le chef Yves-François Blanchet.

« Yves est un rassembleur; son approche chaleureuse et communicative, son expérience et sa fine connaissance des enjeux importants pour le Québec en font d’emblée un excellent porte-parole, ainsi qu’un allié hors pair pour épauler les candidats et candidates au cours du sprint électoral. Yves est aussi un politicien de terrain : il ne perd jamais de vue la mission première d’un député du Bloc : celle d’être à l’écoute de son monde et de servir les intérêts des Québécoises et des Québécois. C’est fondamental », a soutenu le chef du Bloc Québécois.

Au cours du présent mandat, Yves Perron a défendu avec brio le modèle agricole québécois et les producteurs agricoles sous gestion de l’offre. Fier porteur des valeurs chères aux Québécoises et Québécois, il travaille avec efficacité en faveur de leurs intérêts aux côtés « d’une formidable équipe de gens tout aussi passionnés du Québec ! ». Pour Yves Perron, il ne fait aucun doute que les nombreux gains inscrits par le Bloc Québécois pour le Québec depuis novembre 2019 prouvent l’efficacité d’une forte députation bloquiste au parlement fédéral.

« Il est clair que sans les 32 députés du Bloc Québécois à Ottawa, le français, la gestion plus efficace des quarantaines et des frontières, la mise en place d’une subvention salariale, le remboursement des billets d’avion, les mesures pour protéger l’aluminium du Québec et bien d’autres enjeux, n’auraient pas été à l’ordre du jour des Communes. Nous avons réussi à faire des gains substantiels pour le Québec. Imaginez ce que nous pourrions faire avec encore plus de députées et députés qui parleront pour le Québec! Nous avons encore beaucoup à faire, entre autres sur les enjeux des transferts en santé et la bonification du soutien aux aînés. Plus nombreux seront les députés du Bloc, plus forte sera la voix du Québec au Parlement », a conclu Yves Perron.

Député de Berthier–Maskinongé depuis 2019, Yves Perron a fait carrière dans l’enseignement. Il est aussi formé en économie, administration, communication et sciences politiques. Très engagé dans son milieu, il a présidé plusieurs organisations civiles et politiques. Il a notamment occupé les postes de président de circonscription et président national du Bloc Québécois.