Plan de modernisation du programme d’assurance-emploi : Les libéraux échouent à nouveau

Ottawa, le 23 juin 2022 – Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville et porte-parole du Bloc Québécois en matière de Travail, Emploi, Développement de la main-d’œuvre et Inclusion des personnes en situation de handicap, dénonce le fait qu’en cette fin de session parlementaire, le gouvernement et la ministre Carla Qualtrough n’ont toujours pas présenté de plan de modernisation du programme d’assurance-emploi, alors que le mandat de la ministre stipulait clairement qu’elle devait procéder avant l’été 2022.

« Avec tout ce que les travailleuses et travailleurs ont vécu à cause de la pandémie, il est inconcevable que la ministre n’ait pas encore présenté un plan de réforme de l’assurance-emploi pour que ce programme soit enfin adapté à la réalité et aux défis du 21e siècle, ce que demande depuis des années le Bloc Québécois », affirme la députée bloquiste.

Les mesures d’allègement temporaire mises en place durant la pandémie prendront fin le 25 septembre prochain, laissant dans l’angoisse plusieurs milliers de personnes qui s’inquiètent de savoir si elles seront toujours admissibles au programme. « Tout indiquait que ces allégements temporaires tendaient vers une réforme complète du programme, mais force est de constater que nous nous dirigeons vers le statu quo, ce qui est totalement inacceptable », déplore Louise Chabot.

Mme Chabot effectue depuis mars dernier une tournée du Québec pour réclamer une réforme immédiate de l’assurance-emploi. Le Bloc Québécois a la ferme intention de continuer de talonner le gouvernement pour qu’il la réalise : « Les femmes en congé de maternité qui sont non-admissibles aux prestations; le trou noir, les critères d’admissibilité qui laissent de côté 60% des travailleurs; ce sont des problèmes réels qu’il faut corriger rapidement. La réforme doit arriver maintenant », de conclure la députée.