Chaos dans les aéroports : Le Bloc blâme l’amateurisme du gouvernement et propose des solutions

Varennes, le 4 juillet 2022 – Le député de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères et porte-parole du Bloc Québécois en matière de Transports, Xavier Barsalou-Duval, blâme le gouvernement libéral de Justin Trudeau et le ministre des Transports, Omar Alghabra, pour leur gestion chaotique des aéroports.

« Le gouvernement a trouvé comme seules solutions de cesser les tests aléatoires et d’empêcher les gens de voyager en forçant une diminution du nombre de vols. Ce n’est pas aux gens qui ont acheté des billets d’annuler leurs voyages; c’est au gouvernement de trouver des moyens d’assurer le niveau de service auquel les citoyens sont en droit de s’attendre », signale Xavier Barsalou-Duval.

« La situation était prévisible. À l’exception des libéraux, tout le monde savait que les voyages allaient reprendre après la pandémie. Les compagnies aériennes annoncent leur horaire saisonnier longtemps à l’avance et les billets sont en vente des mois avant que les vols aient lieu. Plaider l’imprévu n’est donc pas une excuse valable », ajoute le député bloquiste.

Pour pallier l’ineptie du gouvernement libéral, le Bloc Québécois propose une série de mesures à mettre en place dans les plus brefs délais :

 

  1. Accélérer le traitement des passes de sécurité et permis de conduire aéroportuaires pour permettre aux nouvelles embauches d’être rapidement opérationnelles;
  2. Cesser temporairement l’utilisation de l’application ArriveCan pour affecter les ressources là où sont les besoins sont urgents;
  3. Exiger des lignes aériennes qu’elles informent les voyageurs des vols annulés et retardés avant leur arrivée à l’aéroport et leur proposer des solutions de rechange;
  4. Rappeler le personnel non vacciné et licencié qui est à nouveau autorisé à travailler depuis le 20 juin dernier;
  5. Mieux coordonner les mesures sanitaires canadiennes aux frontières avec ce qui se fait à l’international afin de limiter la confusion des voyageurs;
  6. Fixer des objectifs nationaux de délais d’attentes et s’engager à les atteindre;
  7. Mettre en place des indicateurs de performance afin de mesurer et améliorer les temps d’attente et évaluer les améliorations réelles;
  8. Afin d’assurer une prévisibilité, instaurer un calendrier de révision des restrictions sanitaires, comme le propose le Bloc Québécois depuis mars.

« Le Canada est l’un des pays qui a le plus tarder à aider son industrie aérienne pendant la COVID-19 et on en paie le prix aujourd’hui. Parmi les dizaines de milliers d’employés licenciées pendant la crise, beaucoup n’ont pas été rappelés au travail. Le gouvernement libéral doit cesser sa procrastination, prendre conscience de l’urgence de la situation et poser des gestes dès maintenant pour mettre fin au chaos dans les aéroports, » conclut Xavier Barsalou-Duval.