80e anniversaire du raid de Dieppe : Luc Desilets en France pour honorer les combattants québécois

Rivière-des-Mille-Îles, le 1er septembre 2022 — Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles et porte‑parole du Bloc Québécois en matière d’Anciens combattants, est heureux d’avoir pris part, du 14 au 21 août 2022, à une mission parlementaire en France afin de commémorer le 80e anniversaire du raid de Dieppe. Il tient également à souligner le rôle d’avant-plan joué par le Régiment des Fusiliers Mont-Royal, seule unité francophone participant à l’opération.

Le raid de Dieppe, célèbre pour être tourné au désastre, est une opération alliée menée le 19 août 1942, durant la Seconde Guerre mondiale. L’incursion consistait en une première tentative alliée d’établir une tête de pont sur le continent européen après la défaite française. Parmi les 6000 soldats mobilisés, on comptait surtout des Canadiens — dont 584 Québécois du Régiment des Fusiliers Mont-Royal. En à peine quelques heures, le régiment francophone accusa, à lui seul, 467 pertes (119 morts et 344 prisonniers).

« Les Fusiliers Mont-Royal ont payé un lourd tribut à Dieppe. Ce fut un privilège d’échanger avec certains de ses — rares — survivants. Il est très important que le Bloc Québécois soit représenté à l’international pour commémorer ces événements où les Québécois ont joué un rôle d’avant-plan. Notre empreinte sur le cours de l’histoire a toujours largement dépassé nos frontières », a déclaré le porte-parole en matière d’Anciens combattants.

Le député a rappelé que les leçons tirées par les Alliés du désastre de Dieppe ont été instrumentales au succès du Débarquement de Normandie du 6 juin 1944 : « Certes, Dieppe est une bataille perdue, mais c’est une défaite qui a aidé à remporter la guerre », a ajouté le député bloquiste.

En 2002, la Ville de Dieppe a inauguré la Traverse Dollard-Ménard, menant à la plage, en l’honneur du célèbre commandant des Fusiliers Mont-Royal. Au bout de celle-ci se dresse également un cénotaphe dédié au sacrifice des soldats québécois.

« Les Fusiliers Mont-Royal ont clairement laissé leur marque à Dieppe et ailleurs sur le théâtre de guerre européen. Je suis fier et reconnaissant, comme député du Bloc Québécois, d’avoir rendu hommage à la bravoure et au sacrifice auquel ont consenti les combattants québécois », a conclu Luc Desilets.