Tournée du chef du Bloc Québécois et du député René Villemure : Le Bloc Québécois en France pour promouvoir la diplomatie de l’indépendance

Ottawa, 28 novembre 2022 — Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, et le porte-parole en matière de Francophonie internationale, René Villemure, sont de retour d’une mission diplomatique à Paris qui a eu lieu du 18 au 26 novembre. Ils ont eu l’occasion d’échanger avec plus d’une vingtaine d’élus, intervenants politiques et culturels issus de divers horizons, dont François Hollande, ancien président de la République (2012-2017), Édouard Philippe, ancien premier ministre (2017-2020), et Christopher Weissberg, député des Français vivant en Amérique. La Francophonie, le français, la laïcité des institutions de l’État, l’immigration et l’intégration, la guerre en Ukraine, l’approvisionnement énergétique, la transition écologique et les perspectives politiques, tant pour la France que le Québec, ont été abordés.

Le chef bloquiste a aussi été reçu à une représentation de la nouvelle production de Starmania par Luc Plamondon, véritable icône dans l’Hexagone et frère de notre doyen Louis Plamondon. Enfin, la délégation a pu discuter avec des dirigeants de plusieurs médias français dans la perspective d’un suivi sur la « diplomatie de la souveraineté », relancée par le Bloc Québécois après plus de 10 ans de moindre intensité aggravée par la pandémie. L’accueil a été chaleureux à tous les égards.

« Ce fut un immense plaisir d’aller à la rencontre de ces élus, intervenants politiques et médiatiques. Les échanges ont été enrichissants et cordiaux quant à l’avenir des relations diplomatiques entre la France et le Québec. Il ne s’agissait pas tant de soutenir notre diplomatie auprès du gouvernement actuel que de positionner le Québec auprès des probables futurs dépositaires du pouvoir en France, alors que nous devrons, nous, souverainistes, avoir regagné en autorité au sein de nos propres institutions », a déclaré Yves-François Blanchet.

« La création de liens diplomatiques, sans se limiter aux liens économiques ou au commerce, est un exercice incontournable qui permettra au Québec d’exister en tant que Nation et à la langue de Miron de rayonner partout, dans toute la Francophonie et au-delà. C’est une grande source de fierté pour moi de contribuer à la promotion de notre indépendance nationale et d’avoir porté la voix des citoyennes et des citoyens du Québec jusqu’en France », a souligné René Villemure.

« Le Québec et la France sont des alliés naturels qui partagent des valeurs, une langue et une histoire communes. Nos deux peuples se rejoignent sur plusieurs plans et gagnent à renforcer leurs liens mutuels. Je suis confiant que nous pourrons travailler main dans la main et, pourquoi pas un jour, côte à côte, à la table des nations », a conclu le chef du Bloc Québécois.