Blocage du corridor reliant le Haut-Karabakh à l’Arménie : Rencontre d’urgence du Comité des affaires étrangères

Ottawa, le 17 janvier 2023 – À l’initiative du député de Montarville et porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Affaires étrangères et Développement international, Stéphane Bergeron, et avec le soutien de députés conservateurs et néodémocrate, le Comité permanent des affaires étrangères et du développement international se réunira d’urgence, ce mercredi 18 janvier, pour faire le point sur la situation dramatique qui sévit présentement dans le Haut-Karabakh.

Depuis maintenant près de 40 jours en effet, le corridor de Latchine, reliant normalement le Nagorny-Karabakh à l’Arménie, est bloqué par un groupe d’activistes azéris, sous le prétexte fallacieux de la protection de l’environnement. Cette malencontreuse initiative a mis un terme à la libre circulation des biens et des personnes, privant donc ce territoire de l’approvisionnement nécessaire au bon fonctionnement des services publics, mais aussi à la subsistance de la population.

« Il s’agit d’une violation évidente, sous le couvert d’une soi-disant manifestation populaire, des termes du cessez-le-feu convenu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan sous l’égide de la Russie, et que cette dernière néglige de faire respecter », signale le député Stéphane Bergeron.

« Comme rien n’indique que les activistes azéris aient l’intention de lever le blocus de ce corridor et que les conditions de vie des populations locales continuent de se détériorer, il était essentiel que le Comité permanent des affaires étrangères et du développement international se réunisse en séance extraordinaire pour examiner cette problématique. Cette situation requiert toute l’attention de la communauté internationale, puisqu’une crise humanitaire majeure se dessine dans le territoire enclavé du Haut-Karabakh », conclut le porte-parole bloquiste en matière d’Affaires étrangères et Développement international.