Seules 57% des recommandations du Commissaire aux langues officielles appliquées: Le Bloc dénonce le manque de volonté politique des libéraux

Ottawa, le 13 décembre 2022 – Le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Langue française, Mario Beaulieu, estime injustifiable que seulement 57% des recommandations du Commissariat aux langues officielles (CLO), aient été mises en œuvre en 2021-2022. Ces résultats témoignent du désintérêt du gouvernement fédéral en matière de respect du français. Le Bloc Québécois demande à ce que les mesures nécessaires soient mises en place pour qu’un suivi adéquat des nombreuses plaintes qui affluent au CLO soit fait.

Le Rapport sur les résultats ministériels 2021-2022 du Commissariat aux langues officielles révèle en effet que seulement 57 % des recommandations faites par le Commissariat aux langues officielles (CLO), aux ministères et organismes fédéraux pendant l’année 2021-2022, ont été appliquées. Il s’agit d’une forte diminution par rapport aux trois années précédentes.

« Voilà encore un exemple du manque de volonté politique et du double discours des libéraux. Le gouvernement libéral est à la tête des ministères et organismes fédéraux : il n’a qu’à donner le signal qu’il faut répondre aux recommandations du Commissaire aux langues officielles. Depuis sept années, Justin Trudeau répète qu’il défend le français, alors que son administration démontre le contraire. On se rend maintenant compte que plusieurs ministères obtiennent une note bien pire que celle d’Air Canada, qui est un cancre en matière de respect de la langue française. Les libéraux semblent penser qu’il suffit de reconnaître le déclin du français ou de promettre une nouvelle loi pour donner l’impression qu’ils agissent, est-ce qu’ils vont finir par faire quelque chose? », avise Mario Beaulieu.