Forum jeunesse

du Bloc Québécois

À propos

Le Forum jeunesse du Bloc Québécois (FJBQ) est une instance ayant comme responsabilité de diffuser les valeurs et les idées du Bloc Québécois auprès des jeunes de 16 à 30 ans et de mettre de l’avant les opinions des jeunes au sein du parti. Il a comme mandat notamment de proposer un plan d’action annuel sur les questions relatives à la jeunesse.

Conseil exécutif national

du FJBQ

Jean-Philippe Molnar

Président

Biographie

Occupation civile : Enseignant au primaire

Expérience militante :

  • Président du Forum jeunesse du Bloc Québécois de la Montérégie (2019-2020);
  • Co-fondateur et co-président du BLOCUS (Bloc Québécois de l’Université de Sherbrooke) (2017-2018);
  • Vice-président à l’organisation puis président de l’Association péquiste de l’Université de Sherbrooke (2015-2017);
  • Vice-président du Comité régional des jeunes du Parti Québécois de la Montérégie (2016);
  • Représentant jeune du Parti Québécois de Chambly (2015-2020);
  • Représentant jeune puis conseiller du Bloc Québécois de Beloeil-Chambly (2015-2020).

« Je suis la politique depuis la fin de mon primaire. J’ai toujours été fasciné par l’incroyable orateur et débatteur qu’est Gilles Duceppe, notre précédent chef, ainsi que du « gros bon sens » dégagé par cet homme. Indépendantiste convaincu depuis cette époque, la vague orange m’a amèrement déçu en 2011. J’ai eu un regain d’espoir lorsque le Québec a porté Pauline Marois au pouvoir, première femme à occuper le poste de Première ministre du Québec et également première cheffe du Parti Québécois. Puis, la journée où le libéral Philippe Couillard est devenu Premier ministre du Québec, ce fut la goutte de trop! Le retour aux années Charest que j’espérais terminées pour de bon! J’en avais assez de chialer dans mon salon devant les nouvelles. J’ai donc pris ma carte de membre du Parti Québécois et du Bloc Québécois. Je me suis dit que je n’allais peut-être pas changer le monde, mais que si je pouvais faire quelque chose, ce serait déjà ça de plus. Lors de mon premier événement politique, j’ai recroisé Yves Lessard, notre ancien député du Bloc que j’avais rencontré à la Fête nationale du Québec, à Richelieu, à la fin de mon primaire. Il m’a dit qu’il comptait se représenter à l’élection fédérale de 2015 et m’a offert, du même coup, d’être son représentant jeune. C’est ainsi que toute cette aventure a commencé et heureusement, comme m’a dit le chef Yves-François Blanchet suite à sa victoire dans Beloeil-Chambly, ça ne fait que commencer! Dans ma tête, c’est en quelque sorte une « normalité » que le Québec a retrouvé en envoyant un contingent fort de députés bloquistes à Ottawa, pour nous défendre en tant que nation québécoise unique et distincte. À quand un pays normal comme les autres? »

Thierry Vadnais-Lapierre

Vice-président à l'organisation

Biographie

Occupation civile : Étudiant au baccalauréat en sciences politiques à l’Université de Montréal et suppléant occasionnel au secondaire.

Expérience militante :

Expérience militante :

  • Représentant jeune du Parti Québécois de Joliette (depuis 2020);
  • Président du Forum jeunesse du Bloc Québécois de Lanaudière (2019-2020);
  • Représentant jeune du Bloc Québécois de Berthier-Maskinongé (depuis 2019);
  • Bénévole pour les OUI-Québec (depuis 2019).

« J’ai commencé à m’intéresser sérieusement à la sphère politique peut-être un peu plus tard que d’autres militants aguerris, mon entourage n’étant vraiment pas politisé. C’est grâce au Forum Étudiant, en 2019, au collégial, que je me suis découvert cette passion et que j’ai commencé tranquillement à m’impliquer. Ma passion de l’histoire et de la politique (au point même de vouloir en faire carrière), ne relève pas du hasard! C’est nul autre que Yves Perron qui m’a enseigné en histoire au secondaire. Il m’avait dès lors poussé à revoir la position du Québec dans le Canada, du haut de mes 14 ans. C’était donc une évidence pour moi de m’impliquer lors de sa campagne électorale dans Berthier-Maskinongé (même si je viens de Joliette), une expérience terrain qui m’a fait développer encore davantage le goût de la politique. Rapidement, mon bras s’est engouffré dans la machine et le reste du corps y est passé! Je milite maintenant activement avec notre équipe de feu et je suis honoré d’en faire partie.
Je m’estime choyé d’avoir leur confiance malgré mon expérience encore récente au sein du parti. Pour ceux qui ont suivi attentivement la soirée électorale, vous vous rappellerez sans doute que la lutte était très serrée entre la députée sortante du NPD et Yves Perron. Quand on dit que chaque militant qui s’implique peut faire la différence, j’en ai alors eu la preuve de façon très évidente. J’ai vu comment on peut contribuer à marquer cette petite différence qui nous a fait gagner un député de plus pour le Bloc Québécois et plus largement, pour le Québec. La leçon que j’en ai tiré : on a tout à gagner à s’impliquer! »

Rose Lessard

Responsable du contenu et représentante du FJBQ à la commission politique

Biographie

Occupation civile : Étudiante au baccalauréat en sciences politiques à l’Université du Québec à Montréal

Expérience militante :

  • Représentante jeune du Bloc Québécois de Beloeil-Chambly (depuis 2019);
  • Bénévole active pour le Parti Québécois dans la circonscription de Laporte (2018);
  • Bénévole active pour Yves Lessard, ancien député du Bloc Québécois (2007-2015).

« Mon grand-père Yves Lessard est devenu député du Bloc Québécois en 2004, alors que j’avais 4 ans. Ayant toujours considéré mon grand-père comme mon père, j’étais donc grandement impliquée dans ses campagnes électorales et son rôle de député. Ma mère a également été conseillère municipale pour la Ville de Saint-Basile-le-Grand. Elle fut vice-présidente du Bloc Québécois de 2011 à 2013 et présidente par intérim de 2013 à 2014. La politique est donc présente dans ma vie d’aussi loin que je me le rappelle. Petite, j’adorais faire du porte-à-porte et aller aux différents « soupers spaghetti » pour les organismes de la circonscription de Chambly-Borduas (devenue Beloeil-Chambly). Maintenant, j’ai décidé de suivre la tradition familiale et de m’impliquer en politique, car j’ai toujours eu le désir d’améliorer notre société, de faire du Québec un pays plus équitable, permettant aux personnes les plus vulnérables de pouvoir s’épanouir pleinement dans notre communauté. Je me préoccupe aussi grandement des droits humains qui sont souvent bafoués à l’international (prisonniers politiques, situation des réfugiés, etc.). Je suis une femme qui considère fermement que l’égalité entre hommes et femmes n’est pas encore atteinte et qu’il reste du travail à faire. »

Raphaël Guérard

Responsable des communications

Biographie

Occupation civile : Étudiant au baccalauréat en sciences économiques à l’Université de Montréal

Expérience militante :

  • Militant dans Saint-Henri–Sainte-Anne (Québec) et dans LaSalle—Émard—Verdun (fédéral);
  • Membre de la commission politique du Parti Québécois (depuis 2021)

« Natif de Princeville, au Centre-du-Québec, je milite actuellement dans le Sud-Ouest de Montréal tout en poursuivant mes études. J’occupe le poste de responsable des communications depuis le 1er juin 2021. Je milite au Forum Jeunesse du Bloc Québécois pour notre indépendance, notre culture, notre langue, notre agriculture et notre environnement. L’indépendance, c’est prendre nos décisions par nous-mêmes, négocier de nation à nation avec le Canada et les Peuples autochtones; c’est l’unique possibilité d’établir nos principes d’universalité et, ultimement, d’aspirer à nos propres rêves. C’est ce que le Bloc Québécois propose: que le Québec puisse faire ses choix, peu importe ce qu’ils sont. »

Jeanne Craig-Larouche

Responsable des cellules étudiantes et des groupes jeunes

Biographie

Occupation civile : Étudiante au baccalauréat en sociologie à l’Université du Québec à Montréal

Expérience militante :

  • Représentante jeune au Bloc Québécois dans Thérèse-de-Blainville (2019);
  •  Vice-présidente du Forum jeunesse du Bloc Québécois des Laurentides (2020);
  • Conseillère au Comité Régional des Jeunes du Parti Québécois des Laurentides (2019).
  • Membre du Comité des Femmes du FJBQ (2020)

« Étant une passionnée d’histoire depuis mon enfance, j’ai rapidement compris toute la richesse et la beauté de la culture québécoise. Malheureusement, j’ai aussi compris que le Québec n’atteindrait jamais son plein potentiel dans ce que j’appelle « sa relation toxique avec le Canada ». Le Québec mérite mieux et c’est pourquoi je suis décidée à me battre pour son indépendance. Je suis fière d’être au FJBQ, car c’est une belle opportunité de contribuer à préserver et promouvoir tout ce qui fait que j’aime autant mon Québec. En débutant mon implication au Bloc, j’ai eu la chance de rencontrer des gens formidables qui partagent le même amour que moi pour la nation québécoise. Au fond, j’ai réalisé avec le temps que ce qui compte vraiment pour bâtir une société, c’est de partager un idéal commun. C’est de partager les mêmes valeurs, d’aimer les traditions et tout cela va au-delà des frontières ou des origines. L’important, c’est de croire en sa société et moi, je crois au Québec. »

Florence Racicot

Représentante à la commission de la citoyenneté

Biographie

Occupation civile : Assistante-gérante

Expérience militante :

  • Présidente régionale de la Montérégie-Est (2020-2021)
  • Représentante jeune du Bloc Québécois de Longueuil—Saint-Hubert (2019-2021)
  • Bénévole de l’équipe de campagne de Denis Trudel (2019)
  • Présidente régionale du FJBQ de la Montérégie (2017)
  • Conseillère et représentante jeune du Bloc Québécois de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères (2015-2017)
  • Bénévole de l’équipe de campagne de Xavier Barsalou-Duval (2015)

« J’ai commencé à militer en 2015 lors de la campagne électorale de Xavier Barsalou-Duval. Je connais cette famille depuis que je suis toute jeune et je les remercie encore de m’avoir donné la piqûre de la politique. Plus précisément, tout a commencé lors du printemps érable. J’étais abasourdie par ce que faisait le gouvernement libéral de Jean Charest. Je devais militer et manifester pour faire changer les choses. Puis, j’ai vite compris que la meilleure façon d’y arriver était de m’impliquer au sein d’un parti et d’une aile jeunesse. J’ai à cœur que les jeunes incarnent une relève active et engagée, au sein d’une société qui fait place à leurs opinions. Je suis une femme très engagée qui veut faire changer les choses. Mes nombreux voyages m’ont donné l’occasion de m’ouvrir sur d’autres cultures et comprendre leurs modes de vie. J’ai à cœur l’indépendance, l’égalité des sexes ainsi que l’environnement. »

Jasmin Bernier

Secrétaire général

Biographie

Occupation civile : Étudiant au DEC Sciences humaines, profil société et environnement

Expérience militante :

  • Représentant jeune dans Laurier—Sainte-Marie

« Âgé de 22 ans, je suis actuellement aux études. Avant de m’impliquer au Forum Jeunesse du Bloc Québécois, j’ai eu la chance de co-fonder la coopérative du Collège Ville-Marie à mon école secondaire. J’ai ensuite poursuivi mes études en Gestion de commerce et géré une franchise de lavage de vitres. Bien que cette expérience fût une réussite, je voulais en faire plus pour notre société et j’ai changé de domaine pour un programme qui rejoint davantage mes aspirations. En m’impliquant au Comité environnement du FJBQ, je veux aider à combattre la crise climatique qui nous frappe de plein fouet: les nombreux feux de forêt qui nous affligent chaque année en sont l’une des conséquences. En acceptant le mandat de Secrétaire général, je me suis donné comme mission de promouvoir l’implication des jeunes, ce qui me tient particulièrement à cœur. J’ai commencé à m’intéresser à la politique lors du printemps érable alors que j’avais 12 ans. J’ai toutefois attendu jusqu’en 2020 avant de commencer à m’impliquer. Pourquoi? J’avais le sentiment que je n’avais pas ma place dans ce milieu et je craignais de m’y engager. Maintenant que j’y suis, je souhaite que plus de jeunes qui ont peut-être cette même peur, surmontent leurs craintes et s’impliquent en politique. Vous avez tous et toutes votre place parmi nous, peu importe vos idées! »

Mot

du président

Chers membres du FJBQ,

Bienvenue dans votre section du site web du Bloc Québécois.

Ici, vous trouverez des informations pertinentes sur nos statuts et nos façons de fonctionner, sur les membres de votre conseil exécutif national, sur les moyens de nous contacter pour vous impliquer avec nous, pour vous informer de nos actions ou simplement pour nous poser des questions.

Sachez d’abord que notre mission se divise en deux volets. Le premier vise à promouvoir les valeurs du Bloc Québécois auprès des jeunes de 30 ans et moins. Le second vise à faire de nous votre voix auprès des instances décisionnelles du parti, que ce soit au bureau national, à la commission politique ou sur les autres comités de réflexion et d’action.

Nous avons mis en place différentes initiatives visant à vous donner un plus grand nombre de moyens de vous faire entendre, que ce soit par nos comités de contenu, par la relance du journal L’Indépendant ou par nos différentes rencontres en personne ou virtuelles.

Alors, n’hésitez surtout pas à nous écrire sur nos différents médias sociaux pour vous impliquer avec nous et contribuer à faire avancer la cause de l’indépendance du Québec auprès des jeunes et par les initiatives des jeunes.

Au plaisir d’aller à votre rencontre aussitôt que possible.

 

Signature de Jean-Philippe Molnar

Votre président,
Jean-Philippe Molnar

 

Structure

et fonctionnement

Les membres du Forum jeunesse du Bloc Québécois (FJBQ) peuvent faire valoir leur opinion lors du congrès du FJBQ, qui a généralement lieu tous les deux ans en prévision du congrès national du parti, ou lors du conseil général du FJBQ, qui se déroule chaque année où il n’y a pas de congrès du FJBQ.

Le Congrès du FJBQ regroupe tous les membres du parti qui sont âgés de trente (30) ans ou moins. Il a plusieurs mandats dont l’élection des membres du Conseil exécutif national et l’adoption des orientations du FJBQ et des propositions soumises au congrès du parti.

LE FORUM JEUNESSE DU BLOC QUÉBÉCOIS COMPREND LES INSTANCES SUIVANTES :

Le Conseil exécutif national du FJBQ est composé de sept (7) membres élus au congrès du FJBQ. Il gère les affaires courantes du FJBQ, applique les décisions et les mandats du congrès, applique les mandats du FJBQ définis par les statuts du parti et assure l’élaboration et la mise en œuvre du plan d’action du FJBQ.

Le Conseil exécutif national élargi du FJBQ est composé des sept (7) membres du Conseil exécutif national et des seize (16) présidents régionaux du FJBQ. Il assure la liaison entre les instances régionales et le Conseil exécutif national.

L’assemblée régionale a pour mandat d’élaborer et d’organiser les activités du FJBQ dans sa région et de coordonner l’organisation régionale du FJBQ. Elle peut déléguer ces responsabilités à un conseil exécutif régional élu par l’assemblée régionale. Elle est dirigée par la présidente régionale ou le président régional. L’assemblée régionale est composée des membres du FJBQ de la région.

La présidence régionale est responsable de l’organisation des activités du FJBQ dans sa région. Elle sert de lien entre le Conseil exécutif national et les représentants jeunes de circonscription. Elle coordonne le travail du FJBQ dans la région et collabore avec les instances locales du parti. Elle s’assure d’avoir une présence jeune dans chaque circonscription et dans le plus d’établissements scolaires possible. Elle est le pilier du FJBQ dans sa région.

Le représentant ou la représentante jeune de circonscription est responsable de l’organisation des activités du FJBQ dans sa circonscription. Elle participe à la vie démocratique du Bloc Québécois dans sa circonscription et dans sa région, en collaboration avec la présidente régionale ou le président régional et les instances locales du parti.

Une cellule étudiante du FJBQ a pour mandat de faire la promotion des orientations du parti auprès des jeunes de l’institution scolaire où elle est formée. Pour être reconnue officiellement, une cellule doit déposer au Secrétariat général du FJBQ une demande d’accréditation signée par quatre (4) membres du FJBQ fréquentant l’institution scolaire où est créée la cellule.

Consultez les pages 17-19 pour le détail des statuts et règlements du FJBQ (PDF)

Journal L’Indépendant

22 décembre 2020

3 octobre 2020

13 août 2020

Été 2020

Réseaux sociaux