Les enjeux

du Bloc Québécois

Partis politiques fédéraux : recours indus à la subvention salariale d’urgence

Tous les partis fédéraux, à l’exception du Bloc Québécois, ont recouru indûment au programme de Subvention salariale d’urgence du Canada mis sur pied par le gouvernement Trudeau afin de soutenir les entreprises et les organismes sans but lucratif affectés par la crise de la COVID-19. Or, les partis politiques ne sont légalement ni des entreprises ni des organismes de bienfaisance. « En matière d’éthique, tous les chefs de partis fédéraux se sont eux-mêmes placés en lourd déficit de crédibilité en pigeant dans la subvention salariale pour protéger leur cagnotte électorale. », a déclaré le chef du Bloc, Yves-François Blanchet. Le Bloc soutient que ces sommes devraient être remboursées aux contribuables.

Notre communiqué

Fermer

Pour une assurance-emploi qui nous protège vraiment en cas de maladie

En savoir plus

Partis politiques fédéraux : recours indus à la subvention salariale d’urgence

En savoir plus